Accueil > Accès publics à Internet > Animation du réseau > Garlann Nizon, nouvelle coordinatrice des centres multimédias ardéchois et drômois

Garlann Nizon, nouvelle coordinatrice des centres multimédias ardéchois et drômois

18 août 2014

Garlann Nizon, nouvelle coordinatrice des centres

Le 11 avril, les animateurs des Espaces publics numériques de l’Ardèche se sont réunis à Privas, à l’antenne des Inforoutes. Cette rencontre a été l’occasion de fêter le départ de Guy Fréry, coordinateur des EPN depuis leur création. C’est Garlann Nizon qui prend le relais, à la fois pour l’Ardèche et la Drôme.

Présents (cliquer sur le lien pour dérouler la liste)

Jacques Guyot (Joyeuse) Jean-Michel Boulle (Largentière) Cédric Astier (Gluiras) Valérie Vanderplaetse (Grospierres) Samuel Pabion (La Voulte sur Rhône), Stéphane Jeannin (La Chapelle Sous Aubenas), Guillaume Pénélon (Villeneuve de Berg), Maryne Maurizi (Guilherand-Granges), Rémi Cordina (Vallon Pont d’Arc) Guy Pastre (Coraia), Claude Gaillard (Cruas), Nicolas Pichon (Le Teil), Marie Chomel (Annonay), Laurence Chambonnet (Thueyts), Daniel Suszwalak, Henry-Pascal Eldin, Garlann Nizon, Guy Fréry, Gilbert Capeilllère, Amandine Renault (SIVU), Céline Debaud (Alboussière), Dorian Ferrier (Le Pouzin), Valérie François (Région Rhône Alpes) Jacqueline Cimaz (Saint Apollinaire de Rias)

Excusés (cliquer sur le lien pour dérouler la liste)

Nora Aroui (Bourg-St-Andeol), Christelle Chaussinan (St-Martin de Valamas), Rosemonde Blossier, Claude Bruas (St Julien Molin Molette), Marina Meiller, Jérémy Mandon, Yannick Andre


Sommaire


1. Bilan fréquentation 2012
2. Retour sur les appels à projet de la région
3. Projet CCMLabs et Sportnum du 7 mars
4. Point sur l’actualité de Coraia (Guy Pastre)
5. Présentation du Pass Numérique
6. 4 ateliers sur les thématiques du Pass Numérique
7. Actualités nationales
8. Bienvenue Garlann


1. Bilan fréquentation 2012
Rappel : Depuis 2004, les statistiques de fréquentation des centres multimédias ardéchois sont suivies de façon régulière. Voir le bilan des années précédentes

PDF - 150.7 ko
Fréquentation des centres multimédias ardéchois, 2004 à 2012

En 2012, on note une relative stabilité. La fréquentation reste homogène selon les sites. L’accès libre reste toujours l’une des principales activités (60%) des EPN, derrière l’accueil scolaire, les formations et l’aide aux demandeurs d’emploi. En moyenne, cela représente environ 2 000 heures d’occupation des machines par an. Guy Fréry suggère que ce bilan soit utilisé pour le prochain appel à projets prévu en 2014 ou 2015, comme outil ou élément d’analyse.


2. Retour sur les appels à projets de la région : accessibilité, OSM
4 sites ardéchois ont répondu à l’appel à projet accessibilité, sur 16 dossiers déposés à l’échelle de toute la Région Rhône-Alpes. Une journée spécifique est organisée par la Région le 16 avril à l’Espace Rhône-Alpes de Rovaltain. Cette journée est l’occasion pour les « lauréats » de se rencontrer et d’échanger sur leurs pratiques ou projet. Elle permet notamment de préciser les modalités administratives concernant le suivi des dossiers et le mandatement. Les quatre animateurs d’Ardèche ayant déposé un projet retenu par le jury sont invités à y présenter leur projet lors de cette rencontre, ils nous en font donc part en amont.

  • Maryne (Guilherand Granges) : elle a proposé un projet qui correspond à son public, plutôt constitué de personnes âgées et ayant des handicaps divers. Elle a ainsi demandé des tablettes tactiles, des trackballs, plus faciles d’utilisation pour ce public.
    Cet équipement sera également complété par des logiciels spécifiques : Kar Senior et Kar Handicap, permettant notamment de contrôler le PC par mouvements de tête. Maryne prévoit une quarantaine d’ateliers pour favoriser l’autonomie. Son objectif est l’accès au numérique pour tous.
  • Samuel (La Voulte) : l’animateur a aussi demandé des tablettes tactiles pour un public de seniors, équipement qui sera mis en place dès septembre 2013. Il a également demandé du matériel de bureau, comme des tables qui s’adaptent à la hauteur, des bras articulés pour le moniteur... Une formation avec l’APF est également prévue, elle permettra d’appréhender au mieux ce public. Cependant, le budget demandé ne correspond pas tout à fait à ce qu’il recevra, mais il n’a pour l’heure pas d’explications concernant les postes de dépense exclus du projet.
JPEG - 85.9 ko
Réunion des animateurs des espaces numériques d’Ardèche
  • Dorian (Le Pouzin) : il s’agit d’un nouveau PAPI et il trouve intéressant d’avoir dès le départ une prise en compte de l’accessibilité pour un public handicapé. C’est pourquoi sa demande concerne l’équipement spécifique d’un poste de travail informatique (incluant également mobilier et logiciels adaptés).

Le 4e projet a été monté par Meysse mais l’animateur est absent.

Concernant le second appel à projet d’Open Street Map : 1 seul candidat en Ardèche sur 7 dossiers au total.
Guillaume (Villeneuve de Berg) a envoyé une candidature. Il n’a toutefois pas eu le temps de solliciter des structures scolaires mais à priori son dossier est reçu. Il pense également que, dans le cadre de Toute une histoire, il va utiliser OSM pour localiser les informations collectées. Il a également connaissance d’une classe de 6e qui pourrait travailler sur ce thème et globalement les enseignants semblent intéressés par le projet.


3. Projet CCMLabs et Sportnum du 7 mars
Claude (Cruas) fait le point sur la Fédération nationale de Sport Numérique. Le premier tournoi a eu lieu le 7 mars, ce fut une réussite tant sur le plan de l’organisation (aucun problème) que humain (plus de 70 enfants présents). C’était un projet difficile à porter, avec beaucoup d’à priori de la part des personnes extérieures. Mais l’équipe espère que les images filmées lors de la compétition permettront de mieux le promouvoir.

CCMLabs a été créé en nov 2011, il s’agit d’un groupe de prospectives pour réfléchir sur un nouveau modèle de CCM et cela a abouti au développement de plusieurs projets comme l’atelier photo numérique et le SportNum
Claude regrette toutefois que CCMLabs se soit éloigné de son objectif premier, qui était moins dans le projet que dans la réflexion sur un nouveau modèle. Garlann Nizon informe que d’autres EPN notamment en Basse-Normandie ou en Drôme ont d’ores et déjà fait part de leur intérêt pour SportNum.
Claude aimerait qu’un tour de table soit fait pour que chacun s’exprime sur le devenir de son centre et de son poste. Celui-ci est prévu en fin de journée.


4. Point sur l’actualité de Coraia (Guy Pastre)
L’actualité dominante est l’appel à projets de la région sur l’accessibilité. Coraia a mis l’accent sur celui-ci, en le relayant.
L’autre actualité régionale est le Pass Numérique, pour lequel Coraia a une mission d’animation et de coordination. La Coordination régionale estime en effet qu’il s’agit d’une réelle opportunité à saisir permettant à la fois d’assurer la montée en compétences des animateurs et de parfaire leur culture professionnelle, d’assurer la création de partenariats locaux et de montrer le dynamisme des centres. Guillaume demande le bilan de Fréquence Ecoles, à Villefranche. Très positif répond Guy Pastre, le mélange de public était intéressant, environ 300 personnes sont passées.
Guy Pastre parle de l’appel à la médiation numérique envoyé au gouvernement : http://www.coraia.org/?p=3301


5. Présentation du Pass Numérique par Valérie François, de la région Rhône-Alpes
Voir la présentation en ligne
Le Pass Numérique n’est pas une certification supplémentaire, ni un nouveau module à mettre en place dans les centres.
Il s’agit d’une convention avec la région. C’est la poursuite d’un objectif commun à la région et aux collectivités de développer la culture numérique citoyenne.
Cela permettrait également d’asseoir les EPN comme des acteurs de développement local.
Les EPN intéressés devront être identifiés avant le 15 juillet, 4 départements pilotes ont été choisis : l’Ain, l’Ardèche, La Loire et la Savoie. Pour ces territoires, un travail particulier en lien avec les espaces Rhône-Alpes permettra de sensibiliser plus particulièrement leurs partenaires du secteur social et éducatif.
Pour pouvoir conventionner avec la Région, les EPN doivent remplir certains critères : les données de l’annuaire de la DUI doivent être à jour, il doit y avoir des heures d’ouverture en soirée (après 18h) et/ou le samedi, enfin cette implication devra être soutenue par une délibération de la collectivité porteuse ou un vote en AG dans le cas des associations...
Le contenu reste à construire et à s’approprier mais 4 grandes thématiques sont identifiées, plusieurs réunions sont prévues en juin notamment avec les partenaires de la Région et les EPN. Un Pass Numérique est composée de 10 heures de formation, rémunérées au CCM à hauteur de 15 euros de l’heure. Un contrat pédagogique sera établit entre le bénéficiaire et le CCM, définissant les obligations de chacune des parties.
Guy Fréry rappelle qu’il ne s’agit pas de créer de nouveau module spécifique, mais d’identifier, de reconnaître voire d’adapter dans la pratique quotidienne ce qui fait partie du Pass Numérique et par cumul d’arriver aux 10 heures.
Jacqueline (St Apollinaire) demande si des échanges avec les partenaires sociaux sont prévus. Réponse : il paraît nécessaire de se lier à ces partenaires, ce sera à développer en local par les animateurs.

Se pose aussi le problème des compétences de l’animateur, de savoir tout maîtriser.
Pour Guy Pastre, une journée d’information semble nécessaire.
Claude (Cruas) s’interroge sur la perception d’un service numérique, qui peut être technique, éthique... et se demande où s’arrête le militantisme, et la perception de l’animateur.
Réponse : il s’agit avant tout de donner les différents moyens de compréhension et de laisser au public la possibilité de faire des choix éclairés.

Après cette présentation, quatre groupes sont constitués afin de réfléchir sur les thématiques du pass Numérique. Voici la restitution des ateliers :


6. 4 ateliers sur les thématiques du Pass Numérique

JPEG - 94.8 ko
Réunion des animateurs des espaces numériques d’Ardèche

- Identité numérique ou encore « Que devient l’intimité et le personnel dans un mode connecté qui pousse à l’exposition voir à la sur-exposition »
Le mode d’animation est vaste selon le public. Plusieurs identités ont été définies par le groupe : identité administrative (pour l’aspect administratif) ; identité personnelle (pour les loisirs avec pseudo, avatar) ; identité plus professionnelle (qui serait à construire et à valoriser, porte-folio, certification).
Le groupe a aussi abordé le cas des jeunes et de leur accompagnement et a fini par conclure qu’il faut donner aux parents les moyens d’accompagner et non d’interdire.
L’évolution des outils et leur interconnexion ont également été évoquées.

Trois conseils pour finir : surveiller, maîtriser, construire son identité.

- Accès et production d’information
Qu’est-ce qui est important d’appréhender ? Quels outils, supports ? Comment les différencier ? La question du gratuit, de la partie privé/public a été abordée. Un message fort en est ressorti « on n’est pas que des consommateurs ».
La question des réseaux a été abordée : ils sont multi-usages, c’est difficile de leur définir une tâche mais il reste à définir de quelles informations on parle : officielle ? Point de vue ?

- Nouvelles relations, usagers administration
La démarche en ligne dénote un progrès : à la fois en autonomie, quand on sait faire, et en simplification, en rapidité de traitement.
Dans le contenu : il y a des informations à transmettre aux personnes, il faut leur lister les services en ligne et peut-être déterminer ceux obligatoires et optionnels (ex Pôle Emploi obligatoire). Il y a aussi l’individu à prendre en compte : qu’est-ce qui lui est vraiment utile ?
Il faudrait aussi obtenir l’intervention des partenaires.
En conclusion, il semble important d’offrir une information sur l’offre, les démarche en ligne et une animation avec le service concerné.
A Guilherand-Granges, cela s’appelle « vie pratique sur le web ».
Garlann : il reste la question du fichage, comme le fichier Edvige, plus polémique qui risque d’être abordée et il faut s’y préparer.

- Citoyenneté numérique
La question de la définition de la citoyenneté est importante. Être citoyen, c’est être associé au choix des pouvoirs publics, contribuer à la vie politique, à l’autonomie et l’émancipation...
Quel rôle a l’animateur ? Les animateurs n’ont pas forcément les compétences donc il paraît nécessaire de travailler avec d’autres praticiens (artistes, éducation nationale) donc le pass doit rassembler, être l’occasion de mettre en place des partenariats faisant de l’EPN une structure ressource sur les questions numériques sur son territoire, s’intégrant ainsi dans une démarche plus globale.
Il apparaît que la citoyenneté numérique n’a pas de sens, c’est la citoyenneté tout court. Qu’est-ce qu’apporte le numérique à la citoyenneté et qu’est-ce que la citoyenneté apporte au numérique ? Comment développer ce mouvement interdisciplinaire ?
A la suite de ces réflexions, se pose la question de savoir s’il est possible de traiter l’ensemble des sujets ? Un peu de chaque ? Un seul approfondi ?
Il semble aussi indéniable que des ponts d’une thématique à l’autre pourront se faire naturellement.

7. Actualités nationales :

- La DUI a changé de Ministère de rattachement passant à celui de l’économie numérique. Un rappel est passé aux animateurs pour mettre à jour l’annuaire, l’interface de saisie permet également d’ajouter des activités. 2 000 emplois d’avenir sont prévus pour les EPN. (Conditions des emplois d’avenir).

- Les animateurs expriment leur ressentis sur l’avenir de leur centre et de leur poste.
De manière générale, les animateurs pensent que leurs postes vont être conservés moyennant pour certains quelques ajustements ou redéfinition des missions. Il y a toutefois des craintes pour d’autres, qui voient s’installer près de leurs centres des médiathèques ou des offices de tourisme où la connexion internet est gratuite. Garlann rappelle la plus-value qu’offre un EPN, notamment pour ce qui concerne l’accompagnement. Il ne peut et doit être réduit à une connexion internet et du matériel à disposition. L’accompagnement, le lien social font de l’EPN un lieu de vie et deviendra une ressource pour son territoire permettant de monter des projets interrogeant la plus-value du numérique dans les projets locaux, multi-partenaires.

- Guy Fréry fait le point : Il y a une impression relativement nouvelle d’isolement. Or, le SportNum a révélé le besoin d’aller chercher des partenariats pour mettre en place certaines activités. Le Pass Numérique représente une bonne opportunité. Daniel Suszwalak va de nouveau écrire aux communautés de communes pour les sensibiliser sur la question des EPN, notamment au regard de la redistribution territoriale, regroupant plusieurs structures dans une même entité administrative. Ceci peut être une opportunité pour mettre en place des réseaux locaux, avec des compétences complémentaires et des échanges de bonnes pratiques.

- La coordination des EPN de l’Ardèche, assurée depuis 1997 par Guy Fréry, est désormais à la charge de Garlann Nizon depuis avril. Elle assure la coordination des Espaces Publics Numériques de la Drôme et de l’Ardèche. Garlann était déjà coordinatrice du réseau drômois au Pôle Numérique et participait régulièrement aux rencontres des animateurs ardéchois. Tous lui souhaitent la bienvenue.

La journée se termine par un pot de l’amitié pour le départ en retraite de Guy Fréry.

Guy Fréry, coordinteur des centres multimédias ardéchois de 1997 à 2013
Guy Fréry, coordinteur des centres multimédias ardéchois de 1997 à 2013
Réunion des animateurs des espaces numériques d’Ardèche
Réunion des animateurs des espaces numériques d’Ardèche
Guy Pastre de Coraia
Guy Pastre de Coraia
Réunion des animateurs des espaces numériques d’Ardèche
Réunion des animateurs des espaces numériques d’Ardèche
Réunion des animateurs des espaces numériques d’Ardèche
Réunion des animateurs des espaces numériques d’Ardèche
Réunion des animateurs des espaces numériques d’Ardèche
Réunion des animateurs des espaces numériques d’Ardèche
Réunion des animateurs des espaces numériques d’Ardèche
Réunion des animateurs des espaces numériques d’Ardèche
Garlann Nizon et Guy Fréry
Garlann Nizon et Guy Fréry
Réunion des animateurs des espaces numériques d’Ardèche
Réunion des animateurs des espaces numériques d’Ardèche
Réunion des animateurs des espaces numériques d’Ardèche
Réunion des animateurs des espaces numériques d’Ardèche
Réunion des animateurs des espaces numériques d’Ardèche
Réunion des animateurs des espaces numériques d’Ardèche
Réunion des animateurs des espaces numériques d’Ardèche
Réunion des animateurs des espaces numériques d’Ardèche
inforoutes syndicat
  • e-ardeche.fr les sites web ardéchoix
  • Inforoutes.fr le syndicat mixte
  • e-Grappe les e-outils des collectivites territoriales
  • Le blog des EPN ardéchois et drômois
Assistance

Assistance aux utilisateurs
Contactez les techniciens
Tél : 04 75 30 79 13
Tous les contacts

Prise en main à distance
Pour Windows - MacOS - Linux

Recherche
Rechercher sur ce site
Recherche avancée…

dématérialisation

Tous les mots-clés…
Rechercher sur le web
Exalead Voilà Yahoo Google
[Aller en haut de page]